top of page

Les enfants doivent-ils obéir ?

Dernière mise à jour : 17 juin 2022




On croit souvent qu’éduquer les enfants, c’est leur apprendre à obéir, que "c’est pour leur bien”, que les enfants qui savent obéir sont heureux, épanouis, construits.


C’est faux. Et c’est même dangereux.



obéir à tout prix ?


"Finis ton assiette ! Mets tes chaussons ! Va faire tes devoirs ! Fais un bisou ! Ce sont les adultes qui commandent !"

Au quotidien, nous bombardons les enfants d’ordres variés, plus ou moins insidieux et c'est souvent notre principal mode d’interaction avec eux dans la précipitation de la journée. Ainsi, on finit facilement par faire l’amalgame entre un enfant obéissant, qui fait ce que les adultes lui disent de faire, sans broncher, sans remettre en question ce qui lui est demandé, et qui, par conséquent facilite notre quotidien, et un enfant “pas sage” qui, au mieux, discute et remet en question "les ordres", au pire, ne fait que ce qu'il veut.

Et si, justement, le plus sage des deux n’était pas celui qu’on croit ?


Un enfant qui obtempère systématiquement, c'est grave. C'est un enfant qu'il faut prendre le temps d'écouter car il ne sait pas le faire lui-même ; c’est un enfant qui va se conformer à ce qui est attendu de lui, sans s’interroger car il a appris à se détacher de ses sensations, de ses envies, de ses besoins.

“Finis ton assiette !” Est-il vraiment pertinent de demander à quelqu’un de manger alors qu’il n’a pas faim ?
“Fais un bisou à Mamie” … no comment.