Spécial ceinture noire de l'organisation : comment survivre à la tornade de la rentrée ?


des parents organisés, des enfants zen.



Même en juin, vous avez des angoisses et des sueurs froides à l'évocation de la rentrée ? Vous finissez l'année sur les genoux et refusez de vous stresser dès maintenant avec la rentrée ? Vous avez encore en tête le jour où, submergé.e par les inscriptions, les conduites et les gardes en tout genre, vous avez emmené Juliette au yoga le mardi au lieu de l'emmener à la danse ?


Je comprends exactement ce que vous traversez : l'année où je me suis retrouvée seule avec mes deux filles, la première semaine de septembre a ruiné en 5 jours mes 4 semaines de vacances, pour UNE SEULE RAISON : je n'avais pas ANTICIPÉ.


Et je me suis retrouvé le 5 septembre, avec des cours d'escrime complets, des horaires de danse cata et une listes de fournitures+tenues de sport longue comme la route 66. Ma fille n'était pas dans le même cours de danse que ses amies - et m'en voulait "pour toute la vie du monde", la secrétaire de l'école de mon autre fille m'a relancée 3 fois car le dossier d'inscription n'était pas complet et quand elle m'a menacée de désincrire ma fille si la fameuse attestation d'assurance n'était pas sur son bureau le lendemain matin, j'ai vraiment hésité entre m'asseoir par terre pour pleurer ou repartir au Croisic en plantant tout le monde.


Dans les lignes qui suivent, je vais vous expliquer ce que j'ai mis en place pour réussir à m'en sortir. Je vais vous donner un plan d'action, qui non seulement vous évitera de faire les mêmes erreurs que moi, mais qui – en plus – vous aidera à vous sentir mieux. Vos enfants et vous !


A la rentrée, il y a 3 questions majeures :

- qui garde mes enfants ?

- quelles activités vont leur plaire ET leur offrir des compétences utiles dans la vie ?

- et euh… qu'est-ce qu'on mange ce soir ? (mais ça c'est tous les jours de l'année…) On peut régler les deux premières dès maintenant.

Je vous donne ici tous mes trucs pour que la rentrée soit un moment doux où l'on peut, sans stresser, profiter des derniers beaux jours de septembre, parce qu'on aura tout anticipé en JUIN !


1. Pour la garde des enfants : un enjeu niveau rouge.

L'idée de la garde des enfants, c'est avant tout d'avoir une confiance totale en celui/celle qui s'occupe de ce qu'on a de plus cher au monde. Or on les confie parfois à des quasi-inconnus qu'on a rencontré une fois, - via une amie d'une copine - et qui nous a semblé "plutôt bien". On ne peut pas laisser nos enfants entre des mains "plutôt bien" et travailler l'esprit tranquille.

Pour répondre à ça : coup double ! Je contacte l'équipe du Smart Sitting qui me trouve un top baby-sitter ayant en plus, une expertise perso pour mes enfants : celui qui parle anglais, celui qui cuisine hyper bien ou celle qui est ceinture noire de Kapla ? L'embarras du choix !

Je sais que l'équipe a rencontré chaque baby-sitter individuellement et je choisis celui qui a de l'expérience.


2. Pour les activités extra-scolaires, je prends rdv pour un cours d'essai en mai ou juin et je les pré-inscris avant les vacances. L'avantage du cours d'essai est triple :

- on repère l'endroit donc le trajet et le temps nécessaire,

- votre enfant peut VRAIMENT tester l'activité sans la fantasmer et arrêter au bout de 3 semaines ( Oooh ! le joli costume d'escrime ! )

- on peut en parler aux "parents de l'école" et s'organiser ensemble pour les trajets.

Pensez aussi dès maintenant à prendre rendez-vous :

- chez le coiffeur pour "civiliser" ces touffes de foin - retour de plage

- chez la pédiatre pour un check

- chez le dentiste : même chose.


3. Pour les repas, un plein Picard n'a jamais fait de mal à personne : on ira au marché en octobre !


Et vous voulez mon "truc spécial" ? Le cadeau que je m'offre chaque année à la rentrée comme une récompense ? Le moteur qui me donne de l'énergie tout au long du mois de septembre ?

Je réserve un truc hyper sympa pour le dernier week-end du mois : quelques jours à la campagne, une virée entre copines, un "refill" de plage avec les enfants. Résultat : on garde en perspective ce super moment, comme un petit rab' de vacances qui sent la crème solaire.

Si, pour vous aussi, l'idée même de la rentrée est une source de stress, sachez que vous n'êtes pas seul.e. Vous pouvez rejoindre des centaines de parents qui, comme vous s'interrogent sur la meilleure manière d'offrir à leurs enfants un environnement heureux pour grandir et se structurer. Vous pouvez vous inscrire à la newsletter de la Carabane et recevoir ainsi chaque semaine un texte court pour vous accompagner dans votre quotidien de parent. Donc, pour nous rejoindre, rien de plus simple : indiquez simplement votre prénom et votre email dans le formulaire qui s'affiche.


A bientôt !

10 vues

La Carabane - 106, boulevard du Montparnasse - 75014 Paris 

contact@lacarabane.com - 06 13 05 89 01