top of page

Les 3 potentiels à ne pas négliger chez votre enfant.

Dernière mise à jour : 7 févr. 2020



Vous vous apprêtez à inscrire vos enfants aux activités de l'an prochain et vous avez peur de faire un mauvais choix pour eux ? Vous voulez leur permettre de valoriser leurs potentiels tout en s'amusant ? Vous avez peur de ne pas mettre toutes les chances de leur côté ?

Pas de panique !

Quand vous aurez terminé de lire cet article, vous connaitrez, avant de vous engager pour l'année, les 3 points à ne pas rater pour leur donner toutes leurs chances.


"Moi, j'ai trouvé une idée dans ma tête à la maison." Léonard, 5 ans

1. De l'avis unanime des experts, la première compétence à stimuler chez votre enfant est la créativité. Or on croit souvent que la créativité ne concerne que les activités manuelles.

C'est faux : la créativité, c'est avant tout un état d'esprit d'adaptabilité et d'inventivité qui se manifeste au quotidien. La cheville d'Alice est plâtrée, elle va à l'école laborieusement avec des béquilles mais elle met des heeeuuuuures comme dit sa soeur Colette qui zig zag autour d'elle en trottinette. Lassée d'attendre son ainée, Colette a cette idée : Alice se met debout sur la trottinette, Colette la pousse doucement et la maman guide le véhicule… ;) Ce petit équipage facilite tout le trajet, Alice est soulagée et Colette est fière comme tout d'avoir aidé sa soeur !

Les neurosciences nous confirment aujourd'hui que la créativité renforce l'identité et l'estime de soi des enfants, les aide à considérer les choses sous différents angles et contribue au développement de la concentration. Cette compétence est peu valorisée par le système éducatif français : raison de plus pour s'y adonner avec joie le mercredi ! Car un enfant qui ne développe pas sa créativité aura toujours du mal à réinventer son propre modèle si celui qu'on lui propose ne lui convient pas. Perspective peu réjouissante…